Allez vers le lien d'accès à la recherche | allez vers le lien d'accès à la navigation | allez vers le lien d'accès au contenu | allez vers le lien d'accès sélection de la langue

Africa

North America

Latin America

Europe

Eurasia

Asia Pacific



Législation

Il existe différentes normes sur les émissions à travers le monde, fixant des limites spécifiques d’émission de NOx qui nécessitent l’utilisation de la technologie SCR et de l’AdBlue. Les quatre principaux polluants couverts par la législation sur les émissions de véhicules sont les oxydes d’azote (NOx), les particules (PM), le monoxyde de carbone (CO), et les hydrocarbures (HC).


En Europe, la première de ces normes, Euro 0, a pris effet en 1990 avec des limites de NOx de 14,4 et des limites de particules de 1.1, les deux mesurées en g/kWh. La norme Euro III de 2001 a réduit ces limites respectivement à 5 et 0.1. L’utilisation de l’AdBlue a commencé avec l’introduction des normes Euro IV, V et VI. Les NOx, les particules (PM), les hydrocarbures (HC) et le monoxyde de carbone (CO) sont les composants réglementés. Euro IV a été mis en application d’Octobre 2005 à Octobre 2006 et Euro V d’octobre 2008 à octobre 2009. La limite d’émission pour les NOx est de 3.5 g/kWh pour Euro IV et 2.0 g/kWh pour Euro V. La norme Euro VI sera appliquée à partir de 2013-14 et aura une limite pour les NOx de 0,4 g/kWh.

 
Aux USA, les émissions des véhicules sont réglementées par le « Clean Air Act ». L’utilisation de l’urée et de la technologie SCR pour le contrôle des NOx arrive actuellement aux Etats Unis avec la mise en application de la norme sur les émissions appelée US2010, qui interviendra au 1er janvier 2010 et fixe la limite d’émission de NOx à 0,3 g/kWh.

 
En Australie et Nouvelle-Zélande, les normes d’émission suivent celles de l’Europe avec quelques années de retard. Euro IV a été lancé en 2007 et Euro V sera mis en application en 2010.

 
En Chine, la législation est appelée Norme Nationale IV et V. Depuis 2008, la norme Nationale VI pour les véhicules industriels a réduit les limites de NOx à 3,5 g/kWh et les particules à 0,02 g/kWh. Cette norme est appliquée à Beijing depuis 2008.

 
Au Brésil, la législation est appelée PROCONVE – « Programa de Contrôle da Poluição do Ar por Veiculos Automotores » et sera appliquée à partir de 2012. Le réactif au Brésil est connu sous le nom de ARLA 32 et est mis pour « Agente Reductor Liquido Automotivo ».